Merci

La réussite incontestable de la manifestation des professionnels de santé dimanche 15 mars est un encouragement à poursuivre le bras de fer. Rares seront les personnes surprises de la réaction de la ministre qui, égale à elle-même, reste droite dans ses bottes et ne veut pas admettre qu’une loi de santé écrite sans les principaux acteurs a peu de chances d’atteindre son but.


Merci aux nombreux cardiologues qui ont accepté de consacrer un dimanche à un engagement d’intérêt général. Il a été revigorant et tonifiant de voir cette marée humaine défiler dans une ambiance générale revendicatrice mais toujours bon enfant.

Les chiffres annoncés par la police confirmeront, à ceux qui pouvaient en douter, que notre démocratie est bien malade. Sans être un expert du comptage des foules, le chiffre de 19 000 participants est une insulte au bon sens. Cette information, volontairement fausse, est un symptôme révélateur d’un pouvoir prêt à tout pour tromper l’opinion publique. Raison supplémentaire s’il en fallait une, pour continuer notre combat, dans l’objectif d’obtenir un retrait du texte actuel pour une réécriture dans le sens de l’intérêt général.


Nous le répéterons autant que nécessaire, il faut réorienter la prise en charge médicale de la population vers une organisation et une coordination ambulatoire permettant le maintien au domicile des personnes malades dans de bonnes conditions et limitant les hospitalisations au strict nécessaire. C’est l’intérêt de nos concitoyens, il n’y a pas de lieu plus agréable que son domicile pour vivre même quand on est malade, et l’intérêt général, pour limiter les coûts de la santé et optimiser les budgets importants qui y sont consacrés.


Merci à vous tous de continuer à largement soutenir nos actions.


Je vous rappelle que ce soutien est indispensable à la motivation de vos représentants (dimanche nous avons mis en réserve beaucoup d’énergie) et à la crédibilité de notre syndicat auprès des pouvoirs publics et des centrales polycatégorielles. Dès que vous les recevez de vos syndicats départementaux ou régionaux, grand merci de vous acquitter dans l’instant de votre cotisation 2015 au Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux.


A bientôt, ne lâchons rien.


Amicalement.


Docteur Eric PERCHICOT, Président.